Accueil du portailDEVNUMERIQUEAccueil › Message d'Axelle Lemaire et d'André Vallini
Écouter la page
 

Message d'Axelle Lemaire et d'André Vallini

Monsieur, Madame le ministre et cher collègue,

Les nouvelles technologies et le numérique sont des éléments clés pour le succès du développement économique tant des pays africains que de la France. Le numérique est un levier pour renforcer l’efficacité de tous les secteurs : dans l’administration comme dans les entreprises ou dans les services aux citoyens.

Les pays africains sont confrontés à des défis immenses : la lutte contre l’extrême pauvreté et les inégalités, la croissance démographique galopante,... En particulier les jeunes ont un besoin accru d’informations, de ressources et d’expériences pour s’inscrire pleinement dans des trajectoires de réussite personnelle et professionnelle. Le numérique est un espoir et une des voies d’avenir pour cette jeunesse : ils sont un atout décisif pour leur pays, du fait de leur capacité d’appropriation potentiellement rapide des outils et usages numériques.

En réduisant les coûts de transaction et de coordination, en générant du lien entre les personnes, en diminuant les coûts de collecte, d’analyse et de diffusion de l’information et en facilitant l’innovation, le numérique offre des opportunités considérables pour relever ces défis. Secteur économique en forte croissance et créateur d’emplois, le numérique est aussi un levier pour renforcer l’efficacité de tous les secteurs de l’activité humaine : dans l’administration comme dans les entreprises, dans l’agriculture, le commerce, le développement urbain, la santé, l’éducation, la formation, les médias, le secteur financier ou encore l’accès à l’énergie. Facteur d’innovation transverse, le numérique génère partout de nouveaux usages et contribue à transformer les modèles, qu’ils soient économiques, sociétaux ou politiques.

Pour accompagner les dynamiques à l’œuvre, l’expertise et l’appui de la France, sont régulièrement sollicités pour accompagner le déploiement des réseaux et de l’économie numérique.

Cela suppose de mettre en mouvement, en France et en Afrique, les acteurs publics et privés du développement, ainsi que les acteurs du numérique, de façon coordonnée et déterminée, afin que cette impulsion permette aux deux mondes de se rencontrer, de se connecter et de travailler conjointement pour le développement durable. 

Là réside l’ambition du Plan d’action Développement et Numérique qui valorise l’existant et établit 8 objectifs et 80 actions pour accélérer le processus de transition numérique de la politique de développement, centrées sur les trois enjeux principaux :

  • Accompagner l’accès à un internet abordable, sûr, ouvert et multiculturel ;
  • Renforcer les écosystèmes numériques et leur potentiel de création d’activité ;
  • Intégrer l'effet démultiplicateur du numérique aux projets et politiques de développement.

 

Pour accompagner ses actions, nous avons souhaité que les acteurs économiques et politiques, africains et français, puissent se réunir pour répondre aux deux questions fondamentales : comment utiliser le numérique pour faciliter le développement ? Quels sont les besoins en solutions et comment les co-construire ? C’est pourquoi nous vous invitons à participer aux journées Afrique, Développement et numérique que nous organisons du 26 au 28 octobre à Paris.

Très cordialement

 

 

Axelle Lemaire                                                          André Vallini
Secrétaire d’Etat chargée du numérique            Secrétaire d'Etat, chargé du Développement et de la Francophonie

 

Connaissez-vous La page Facebook de la DGE ?

Pour suivre toute l'actualité, cliquez sur le bouton « J'aime »