Accueil du portailCONSEIL-NATIONAL-INDUSTRIEAccueilActualités › Signature d’un avenant au contrat de filière « industries et technologies de santé »
Mouvement des « gilets jaunes » : accompagnement des entreprises
Mouvement des « gilets jaunes » : accompagnement des entreprises
Voir les mesures d’accompagnement mobilisables par les entreprises; la boite mel dédiée mise à votre disposition, les pages locales des DI(R)ECCTE...
En savoir plus

 

Écouter la page
 
Industrie

Signature d’un avenant au contrat de filière « industries et technologies de santé »

De nouveaux engagements pour développer la médecine de demain

 

Marisol TOURAINE, Ministre des Affaires sociales et de la Santé, Matthias FEKL, Secrétaire d'État
chargé du Commerce extérieur, de la Promotion du tourisme et des Français de l'étranger, Thierry
MANDON, Secrétaire d’État chargé de l'Enseignement supérieur et de la Recherche, et Christophe SIRUGUE, Secrétaire d’État chargé de l’Industrie auprès du Ministre de l’Economie et des Finances, ont réuni ce jour le Comité Stratégique de Filière (CSF) des Industries et Technologies de Santé du Conseil national de l’industrie, en présence de Marc de GARIDEL, Président du Groupe IPSEN, Président du G5 Santé et Vice-Président du Comité Stratégique de Filière.


Cette réunion a été l’occasion de dresser un état d’avancement des 37 mesures du contrat de filière
signé le 5 juillet 2013, modifié par l’avenant du 26 mai 2015, et de souligner l’accomplissement de près
de la moitié d’entre elles. Une deuxième phase de travail est lancée pour finaliser 14 mesures. Parmi
les avancées majeures : la facilitation des partenariats de recherche public-privé, l’accroissement de la
recherche translationnelle, la promotion de la recherche en soins primaires, la simplification des
procédures d’importation et d’exportation, le lancement d’un label de l’offre française à l’international, la
valorisation des sites de bio production, ainsi que la mise en place de la convention unique pour la
recherche hospitalière.


Cette réunion a également été l’occasion de signer un nouvel avenant au contrat et de lancer une
seconde phase autour de 13 mesures déjà engagées et l’ajout de 5 nouvelles mesures, en cohérence
avec les stratégies nationales de santé et d’e-santé 2020, la loi de modernisation de notre système de
santé et les mesures annoncées le 11 avril dernier à l’occasion de la réunion du Conseil Stratégique
des Industries de Santé. Ces nouvelles mesures comprennent notamment la création d’un outil
européen visant à renforcer la position française en « santé-environnement », la structuration de la
filière d’analyse des données de santé, l’intégration de la télémédecine dans l’offre de soins globale, le
financement des start-ups de la filière santé et la réalisation d’une étude comparative européenne des
politiques industrielles de santé.

 

Connaissez-vous La page Facebook de la DGE ?

Pour suivre toute l'actualité, cliquez sur le bouton « J'aime »