Accueil du portailCONSEIL-NATIONAL-INDUSTRIEAccueilActualités › Le Premier Ministre a présidé le Comité exécutif du Conseil national de l'industrie le 28 mai
Écouter la page
 
Industrie

Le Premier Ministre a présidé le Comité exécutif du Conseil national de l'industrie le 28 mai

Le Premier ministre, Édouard Philippe, a présidé le Comité exécutif du Conseil national de l’industrie (CNI), le 28 mai 2018 à l'Hôtel de Matignon. Les ministres Bruno Le Maire, ministre de l’Économie et des Finances et Muriel Pénicaud, ministre du Travail étaient présents.

Édouard Philippe a détaillé à cette occasion le bilan des actions lancées à l’automne dernier ainsi que les nouvelles priorités de travail du CNI pour les mois à venir. Il a également présenté les différentes mesures pour accompagner le développement de l’industrie française, notamment pour répondre aux besoins de recrutement des entreprises industrielles.

6 nouvelles filières labellisées

  • Le CSF Eau
    Priorités : mieux faire connaitre à l’international les réalisations industrielles françaises et les démonstrateurs (technologies de traitement d’eau et d’assainissement, technologies des réseaux...) dans le cadre de la « route française de l’eau » ; de développer les usages du numérique pour optimiser l’entretien des infrastructures et de structurer une filière française des biotechnologies de l’eau (bio essais et biocapteurs) pour la détection et le traitement des nouveaux polluants.
  • Le CSF Mine et métallurgie
    Priorités : accélérer la transformation numérique dans la mine et la métallurgie grâce à une meilleure exploitation et un partage des gisements de données. Développer une filière intégrée de recyclage de batteries lithium.
  • Le CSF Industries pour la construction
    Priorités : Accélérer la transformation numérique du secteur de la construction en mettant à disposition des entreprises un environnement pour les échanges numériques. Développer la technologie et les usages des matériaux communicants pour en optimisant le processus de construction et de rénovation pour moins de sinistralité.
  • Le CSF Industries des nouveaux systèmes énergétiques
    Priorités : Développer une offre exportable de solutions de type microgrids. Proposer un dispositif d’accélération pour les PME de la filière développé en lien avec les grands groupes. Renforcer et consolider l’offre industrielle française sur le marché des équipements et solutions pour la méthanisation.
  • Le CSF Transformation et Valorisation des déchets
    Priorités : Développer la robotique et les algorithmes d'intelligence artificielle pour optimiser le tri des déchets. Travailler, en lien avec les metteurs sur le marché, sur les enjeux de recyclabilité.
  • Le CSF Industries Électroniques
    Priorités : Développement de briques technologiques essentielles pour les marchés en devenir dont notamment les composants semi-conducteurs avancés à travers un projet important d’intérêt européen commun (« Plan Nano 2022»). Amplifier la transformation de la filière vers l’industrie électronique durable du futur avec des plateformes en région.

2 nouveaux outils pour accompagner les CSF

CNI numérique

Co-présidé par la Secrétaire d’État auprès du ministre de l’Économie et des Finances, et  le Secrétaire d’État auprès de Premier ministre, chargé du numérique, ce comité a pour objectif  d'accélérer la transformation du tissu industriel français vers l’Industrie du Futur grâce au numérique.

Il  veillera à la bonne interaction entre les comités de filières promouvant une offre numérique française (industrie électronique) et les filières transformées par le numérique. Il se placera en soutien des actions visant à développer l’offre française, notamment celles pilotées par l’Alliance pour l’Industrie du futur (promotion à l’international, mise en réseau des offreurs de solution, etc.).

CNI International

Sous la co-présidence de la Secrétaire d’Etat auprès du ministre de l’Economie, et des Finances, et du Secrétaire d'État auprès du ministre de l'Europe et des Affaires étrangères, le comité a pour objectif de rassembler les acteurs publics et privés concernés par l’export, en vue de dynamiser les exportations de l’industrie française.

Il regroupera les référents export désignés par chaque filière industrielle dotée d’un CSF. Le CNI International comprendra également des représentants des acteurs publics et privés du dispositif de soutien à l’exportation. Il s’assurera de la bonne mise en oeuvre des programmes d’action définis par les industriels dans le cadre des comités export des CSF.

 

 

 

 

Discours du Premier ministre

 

Connaissez-vous La page Facebook de la DGE ?

Pour suivre toute l'actualité, cliquez sur le bouton « J'aime »