Écouter la page
 

CNI numérique

L’ambition du plan d’action est de projeter les industries dans leur futur avec le numérique

Les filières industrielles et l’Alliance pour l’Industrie du Futur, avec le soutien actif de l’État (Ministère de l’Économie et des finances et Secrétariat d’État auprès du Premier ministre, chargé du numérique), souhaitent s’investir dans un plan d’action stratégique pour accompagner les filières industrielles dans leur transformation, en particulier au moyen du numérique. Cette transformation sera appuyée par les acteurs français du numérique.

Le CNI numérique est co-présidé par Delphine Geny-Stéphann, Secrétaire d’État auprès du ministre de l’Économie et des Finances, et Mounir Mahjoubi, Secrétaire d’État auprès de Premier ministre, chargé du numérique.

Objectif : accélérer la transformation du tissu industriel français vers l’Industrie du Futur grâce au numérique

Tous les industriels doivent se saisir des mutations profondes qu’implique le numérique sur leur stratégie, leurs moyens de produire, leurs moyens de vendre, leur business model et leurs moyens de collaborer au sein de leur filière ou en inter-filières.

  • Axe 1 : La transformation par le numérique des chaînes de valeur dans chaque filière, par exemple avec la mise en place dans les filières volontaires de plateformes numériques de type BoostAeroSpace.
  • Axe 2 : L’accompagnement de la transformation des entreprises industrielles par le numérique dans tous les territoires, en particulier avec l’Alliance pour l’Industrie du Futur et les Régions.
  • Axe 3 : Les nouvelles compétences rendues nécessaires par la transformation numérique.
  • Axe 4 : Les enjeux de normes et de régulation attachés au numérique dans l’industrie.

Le CNI numérique veillera à la bonne interaction entre les comités de filières promouvant une offre numérique française (industrie électronique) et les filières transformées par le numérique. Il se placera en soutien des actions visant à développer l’offre française, notamment celles pilotées par l’Alliance pour l’Industrie du futur (promotion à l’international, mise en réseau des offreurs de solution, etc.).

Dès sa première réunion, ce CNI numérique adoptera des méthodes de travail adaptées aux enjeux de célérité et d’innovation qui sous-tendent ces deux objectifs, notamment en constituant des groupes agiles, associant acteurs du numérique et des filières, et auxquels des objectifs à 3-6 mois seront fixés.

 

Connaissez-vous La page Facebook de la DGE ?

Pour suivre toute l'actualité, cliquez sur le bouton « J'aime »