Accueil du portailCONSEIL-NATIONAL-INDUSTRIELe CNI › Le Conseil national de l'industrie

Une instance permanente d’expertise et de consultation pour le gouvernement, représentative de tous les acteurs de l’industrie. Un lieu d’élaboration et de conduite d’actions de transformation du tissu productif français.

Sous cette nouvelle dénomination depuis février 2013, le Conseil national de l’industrie (CNI) a fait suite à la Conférence nationale de l’industrie. Il regroupe des représentants des entreprises industrielles, des organisations syndicales représentant les salariés de l’industrie, des personnalités qualifiées, des élus, des représentants des collectivités territoriales et des membres de l’administration.  Présidé par le Premier ministre et rassemblant le ministre de l'Économie et des Finances et tous les ministres concernés, il est opérationnellement piloté par Frédéric Saint-Geours, nommé comme vice-président, et travaille avec quatorze comités stratégiques de filière (CSF) et quatre groupes de travail sur des thèmes transversaux.

Missions

Le CNI éclaire les pouvoirs publics sur la situation de l’industrie en France, émet des avis et formule des propositions et recommandations au gouvernement pour améliorer la compétitivité de l’industrie, renforcer les filières et développer les emplois et compétences associés.

En 2012, le CNI a été chargé d’élaborer le premier volet de la politique industrielle visant à renforcer et à développer les filières industrielles. Deux dynamiques complètent ce premier volet pour fonder le renouveau productif de la France : le lancement des 34 plans de la Nouvelle France industrielle, propres à faire émerger des nouveaux produits ou des nouvelles activités sur des segments de marché à forte croissance où la France dispose déjà d’atouts significatifs, et le dispositif « Innovation 2030 » sur les sept grandes priorités retenues par la commission présidée par Anne Lauvergeon.

Le CNI préside à l’élaboration de contrats de filières par chacun des comités stratégiques de filière (CSF) qui, à partir d’une convergence de points de vue entre industriels, organisations syndicales et l’État, s’accordent sur les enjeux de la filière, retracent les engagements réciproques des industriels et de l’État et identifient les actions à déployer prioritairement.

Les CSF sont présidés par le ministre de l'Économie et des Finances et, s’il y a lieu, les autres ministres concernés. Comme le CNI, chaque CSF est opérationnellement piloté par un industriel, vice-président du CSF.

Des groupes de travail transversaux, appelés sections thématiques (ST), complètent le dispositif. Ils ont été constitués soit pour réaliser une étude et formuler des propositions sur des sujets précis (concours publics à l’industrie, accès au financement), soit pour traiter de façon permanente une problématique transversale à l’ensemble des CSF (emplois et compétences, réglementation et simplification, Europe). 

Le CNI est membre du réseau du Commissariat général à la stratégie et à la prospective.

 

Fonctionnement

Le bureau du CNI se réunit tous les mois ; il rassemble cinq membres représentant les industriels, cinq membres représentant les organisations syndicales de salariés et trois membres de l’administration désignés par le ministre chargé de l’industrie. Il pilote et coordonne les travaux des comités stratégiques de filière et des sections thématiques, sous l’impulsion et l’animation du vice-président du CNI, Frédéric Saint-Geours, désigné par le Premier ministre, du Secrétaire général, Pierre Jandet et de la Direction générale des Entreprises (DGE). Il élabore les avis et recommandations du CNI.

© DHSimon


© DHSimon

La DGE et les administrations des ministres membres du CNI participent aux travaux des comités stratégiques de filière et des sections thématiques et assistent leurs pilotes.  

Le CNI se réunit en session plénière deux fois par an sous la présidence du Premier ministre ou par délégation du ministre de l'Économie, de l'Industrie et du Numérique.  

Il a succédé à la Conférence nationale de l’industrie mise en place en 2010 à l’issue des États généraux de l’industrie.

 

Contact

contact.cni[a]finances.gouv.fr