Mouvement des « gilets jaunes » : accompagnement des entreprises
Mouvement des « gilets jaunes » : accompagnement des entreprises
Voir les mesures d’accompagnement mobilisables par les entreprises; la boite mel dédiée mise à votre disposition, les pages locales des DI(R)ECCTE...
En savoir plus

 

Écouter la page
 

Associations d’élus locaux

Les collectivités territoriales et les EPCI doivent impulser, mettre en œuvre et évaluer une stratégie globale de revitalisation des centres-villes. Cette stratégie devrait résulter d’une concertation avec l’ensemble des parties prenantes, également impliquées dans son déploiement et son suivi. Il existe de nombreux acteurs-ressources, notamment les associations d’élus, pouvant conseiller, voire accompagner cette démarche, car la volonté de dynamiser le coeur de ville se retrouve dans l'ensemble des territoires.

Association des Maires de France (AMF)

L’Association des Maires de France (AMF) représente les maires et présidents d’EPCI. Dotée d’une forte légitimité, elle constitue un interlocuteur essentiel des pouvoirs publics auxquels l’AMF fait des propositions. Elle apporte soutien, conseil et accompagnement aux élus locaux dans leurs démarches. Les adhérents à l’AMF ont accès à de nombreuses ressources sur le site internet de cette association.

Annuaires

  Haut de page

Association des Maires Ruraux de France

L’Association des Maires Ruraux de France (AMRF) représente des élus municipaux de commune de moins de 3500 habitants en vue de faire valoir les enjeux spécifiques auxquels ils sont confrontés. Elle diffuse une documentation (thématique, juridique etc.) ainsi que des fiches pratiques, par exemple sur les Zones de Revitalisation Rurale (ZRR), qui contribuent à la revitalisation des centres-bourg.

L'association propose d'accompagner les élus des territoires ruraux à travers de nombreux services :
Questions juridiques est une Foire Aux Questions sur des thèmes très divers sur les missions des élus locaux.
Service de création d'un site Internet pour la commune.
Guide pratique pour la gestion des écoles (consultable en ligne).

Contacter l'AMRF
Contacter les représentants de l'AMRF dans les départements
Adhérer à l'association

  Haut de page

Association des petites villes de France (APVF)

L’Association des petites villes de France représente les élus des villes de 2500 à 25000 habitants auprès des pouvoirs publics pour défendre la place de ces villes dans le tissu urbain en faveur d'un aménagement équilibré du territoire national.
Elle se mobilise en faveur de la vitalité des centres-bourg et centres-villes, comme en témoigne l’organisation de journées en 2016 consacrées à l’explication de la perte de vitesse des villes petites et moyennes et aux instruments de la revitalisation.

Contacter l'APVF

  Haut de page

Assemblée des Communautés de France (AdCF)

L’Assemblée des Communautés de France représente les grandes et moyennes intercommunalités (métropoles, communautés urbaines, communautés d’agglomération, communautés de communes). Elle apporte un appui technique, financier et juridique aux élus locaux ainsi qu'aux cadres territoriaux. L'AdCF a créé des délégations régionales pour faciliter les échanges entre les intercommunalités et l'échelon régional. Elle diffuse des ressources sur l’action économique des intercommunalités, sur l’urbanisme commercial (étude juridique 2016), et plus généralement des tutoriels et des outils d'aide à la décision.

Contacter l'AdCF

  Haut de page

Villes de France

L’association Villes de France représente les communes et intercommunalités de taille moyenne, infra-métropolitaine. Elle sensibilise les pouvoirs publics sur la place que peuvent jouer des agglomérations de cette dimension dans le réseau urbain français, déséquilibré par la métropolisation.
En 2016, elle appelle dans un manifeste à Faire vivre le cœur des villes. Il comprend une synthèse des enjeux, un programme d’orientations et de mesures, ainsi que des recommandations aux pouvoirs publics, sur des sujets comme le l’ingénierie, l’habitat, l’urbanisme, le commerce, le transport et le numérique.
En 2017, elle publie une adresse aux candidats à l'élection présidentielle, qui appelle notamment à rééquilibrer la politique d'aménagement du territoire, en citant expressément l'urgence d'un soutien à la revitalisation des centres-villes.

Contacter Villes de France

  Haut de page

France Urbaine

France Urbaine, association d’élus issue de la fusion entre l'Association des Maires de Grandes Villes de France (AMFG) et l'Association des Communautés Urbaines de France (ACUF), représente de grandes villes et agglomérations.

Contacter France Urbaine.

  Haut de page


Assemblée des départements de France (ADF)

L'échelon départemental a vu ses compétences en matière économique réduites par la réforme territoriale. Il demeure néanmoins un acteur du développement des territoires, notamment au titre de la solidarité territoriale et par son rôle dans l'ingénierie. Il peut contribuer à l'animation des centres-villes par la voie de ses compétences en sport, culture et tourisme. De plus, de nombreuses études, comme celle de l'INSEE et de l'Institut pour la Ville et commerce, ont montré que l'action sociale, en partie gérée par les conseils départementaux, est un facteur de résilience de l'activité commerciale dans les coeurs de ville. Les départements sont représentés par l'Assemblée des départements de France.

Contacter l'équipe de l'Assemblée des Départements de France

  Haut de page

Régions de France

Régions de France représente et défend les intérêts des régions françaises. La réforme territoriale, marquée notamment par les lois MAPTAM et NOTRe, a confié aux régions d’importantes responsabilités en matière de développement économique ou encore de transport, faisant de cet échelon un acteur majeur de la revitalisation.

Contacter Régions de France


Initiatives prises par les régions pour revitaliser les centres-villes :

La région Normandie lance, en avril 2017, un appel à projet sur la redynamisation des centres-villes. L'appel à projet a été conclu par une convention avec les représentants de l'Etat, l'Anah, l'Ademe, la Caisse des dépôts, l'Etablissement public foncier de Normandie, l'Université de Caen Normandie et deux associations. D'un montant total de 10 millions d'euros, il est destiné à 16 villes de taille intermédiaire de la région. Cinq d'entre elles seront retenues sur la base de leurs propositions et de critères comme la combinaison de travaux sur l'immobilier privé, les équipements publics et le patrimoine issu de la reconstruction après la Seconde guerre mondiale. Les lauréats recevront une aide financière pour mettre en oeuvre leur projet. Cet appel à projet de la région Normandie s'intègre dans une stratégie plus large du conseil régional en faveur des centralités urbaines, incluant par exemple un renforcement de son action avec l'Etablissement public foncier de Normandie à hauteur de 100 millions d'euros, notamment pour la reconversion de friches.
Plaquette de présentation des actions de la région Normandie en faveur de la revitalisation des centralités : reconquérir le foncier, réhabiliter les logements, lutter contre la désertification médicale, favoriser les équipements structurants etc.


La région Centre Val de Loire déploie des moyens croissants en faveur des entreprises, notamment du commerce et de l'artisanat, à travers des aides directes et la création d'une agence de développement économique orientée, en plus de l'innovation, vers ce secteur dans les centres-bourgs et centres-villes.

La région Hauts-de-France propose un Contrat d'appui au développement des activités commerciales (CADAC) pour verser des subventions aux entreprises artisanales, commerciales et de service aux particuliers, autour de plusieurs priorités des élus régionaux : l’innovation commerciale, les polarités de transport, les territoires prioritaires ainsi que l'implantation de commerces dans des locaux vacants.

La région Bretagne a lancé en 2017 un dispositif pour revitaliser les centres-bourgs et les centres-villes, avec l'Etat, l'Etablissement public foncier de Bretagne et la Caisse des dépôts et consignations. Les communes peuvent bénéficier d'un soutien en vue de la réalisation d'études, de construction d'un plan d'actions, ou pour mener des opérations d'investissement et d'animation.

  Haut de page

Association nationale des élus du littoral (ANEL)

L'ANEL rassemble des élus issus des départements disposant d'une façade maritime pour représenter et réfléchir aux enjeux spécifiques de ces territoires.
Contacter l'ANEL

  Haut de page

Association nationale des élus de la montagne (ANEM)

L'ANEM regroupe des élus issus de collectivités abritant des montagnes pour réfléchir aux enjeux et solutions de ces territoires. Elle diffuse des informations, des actualités, apporte des conseils individuels et assure des consultations juridiques etc.
Contacter l'ANEM

  Haut de page

Association nationale des élus des territoires touristiques (ANETT)

L'ANETT est composée de communes à vocation touristique, communes touristiques et stations classées. Elle constitue un espace de réflexion sur les enjeux du tourisme et diffuse des guides, retours d'expérience, notes d'actualité etc. Elle peut apporter des conseils adaptés à chaque situation, d'un point de vue administratif, juridique ou financier.
Voir ses adhérents
Contacter l'ANETT

 

 

Centre-ville en mouvement

L’association Centre-ville en mouvement (CVM) est un acteur essentiel de la réflexion (organisation d’événements, études …) et de la diffusion des bonnes pratiques sur la revitalisation des cœurs de ville, dans une approche globale, combinant le commerce, le management de centre-ville, l’urbanisme, le transport et le déplacement, la logistique, etc. CVM anime également la plateforme collaborative du réseau des Centres-Villes Durables et de l’Innovation, qui rassemble des actualités, des fiches pratiques, des interviews, des études, un forum de discussion etc. Pour bénéficier de cette ressource, la collectivité doit devenir adhérente.

 

Compétence développement économique

 

 

 

Connaissez-vous La page Facebook de la DGE ?

Pour suivre toute l'actualité, cliquez sur le bouton « J'aime »