Accueil du portailCNS › idée reçue: les services ne s'exportent pas
Écouter la page
 

idée reçue: les services ne s'exportent pas

Non seulement les services s’exportent, mais ils contribuent positivement à la balance commerciale de la France et la France dispose de leaders mondiaux.

Les services peuvent s’exporter selon quatre modes formalisés par les travaux de l’OCDE :

Échange transfrontalier : le consommateur reste dans son pays, le prestataire dans le sien et le service traverse la frontière. C’est le cas des communications téléphoniques, du service postal, des transports ou des assurances.

Consommation de services à l’étranger : le consommateur se déplace. C’est le cas du tourisme, de la réparation de navires, des études et des soins à l’étranger.

Présence commerciale : une ou plusieurs filiales ou succursales sont implantées à l’étranger, par exemple pour constituer un réseau bancaire ou une chaîne hôtelière.

Présence temporaire d’un spécialiste, consultant ou ingénieur par exemple, dans un autre pays pour son compte propre ou pour celui de son employeur.

Les exportations de services contribuent à redresser le déficit de la balance commerciale française. Les services, tirés notamment par le tourisme, apportent structurellement une contribution nette positive au solde des transactions courantes de la balance des paiements.

Ainsi, le solde des échanges extérieurs de services est positif de 17,8 Md€ en 2014.

Selon une étude d’Oliver Wyman, « la France est l’un des trois leaders mondiaux dans les services et le leader incontesté dans les services aux entreprises ». Des champions français sont des leaders mondiaux : Vivendi (medias), Accor (hôtellerie), Française des jeux (loterie), Air France – Klm, Sncf (transport), Orange (télécommunications), Veolia, Suez Environnement-Lyonnaise des Eaux (services environnementaux), Groupe Critt (services intérimaires), Cap Gemini, Atos Origin (SSII), Sodexo (services sur sites – facilities management) … autant d’entreprises françaises qui occupent des places de leader ou figurent dans le top 10 mondial et contribuent ainsi aux bons résultats de notre balance des paiements.

 

 

Revenir à la page des grands débats

Revenir à la page des idées reçues

 

 

 

Connaissez-vous La page Facebook de la DGE ?

Pour suivre toute l'actualité, cliquez sur le bouton « J'aime »