Accueil du portailSECTEURS-PROFESSIONNELSIndustrieRobotiquePlan robotique pour la Nouvelle France Industrielle › Plan robotique pour la Nouvelle France Industrielle

Économie numérique - Industrie

Plan robotique pour la Nouvelle France Industrielle

La robotique constitue une nouvelle frontière et peut être la prochaine grande révolution industrielle, comparable à l’Internet, avec un marché estimé pour la seule robotique de service, à 100 milliards d’euros en 2020 par la Commission européenne, un marché multiplié par 30 en 10 ans. Le gouvernement a validé le 2 juillet 2014 la Feuille de Route du Plan Robotique, un des 34 plans pour la Nouvelle France Industrielle.

 

La robotique représente une opportunité pour le maintien et la relocalisation de la production et de l’emploi industriel et pourrait contribuer à relever les grands défis sociétaux que sont le vieillissement, la santé, l’autonomie, l’éducation et la mobilité. Bien présente sur des marchés très spécialisées via des PME et ETI très innovantes, et comptant des acteurs académiques qui figurent au troisième rang mondial, la France est cependant largement absente de la robotique industrielle et les usines françaises sont insuffisamment robotisées.

En conséquence le plan Robotique met en œuvre un portefeuille d’une vingtaine d’actions visant à la fois la constitution d’une offre nationale et la diffusion de la robotique dans l’industrie et dans la société. Ses mesures phares sont les suivantes :

  • la création d’une plateforme technologique de robotique industrielle en lien avec le Plan « Usine du futur » ;
  • le lancement de concours robotiques pour rapprocher offre et demande et attirer les investisseurs ;
  • l’organisation de challenges pour accélérer les transferts technologiques ;
  • l’élaboration d’une meilleure formation robotique ;
  • l’action d’aide à la robotisation des PME « Robot-Start PME »;
  • le fonds Robolution Capital (80 M€) pour l’amorçage et le développement des PME robotiques.

 

 

 

 

 

© Direction générale des entreprises (DGE) 2015

Ce site utilise des cookies pour la mesure d'audience