Accueil du portailETUDES-ET-STATISTIQUESArtisanat - ServicesProspective › Potentiel et perspectives de développement des plates-formes d'échanges interentreprises - Janvier 2013

Études

Potentiel et perspectives de développement des plates-formes d'échanges interentreprises - Janvier 2013

 
La pratique du troc interentreprises ou « barter » connaît, depuis une vingtaine d'année, un renouveau qui s’accélère avec le développement d’Internet et de plates-formes électroniques d’échanges interentreprises. Ce marché, recouvrant à la fois de l’échange média (« corporate barter »), centré sur l’échange d’espaces publicitaires, plutôt réservé à de grands groupes et l’échange de biens et de services (« retail barter »), plus largement ouvert aux petites entreprises, représenterait aujourd’hui au niveau mondial plus de 12 milliards de dollars de transactions, avec un potentiel de croissance vingt fois supérieur. Sans se substituer à l’activité traditionnelle des entreprises, les experts considèrent qu’il pourrait leur apporter, sur période longue, un gain d’activité de 3 à 5 %.
 
Essentiellement centrée sur les transactions entre entreprises (consommation B2B), l’étude confiée dans le cadre du Pipame par la Dgcis au cabinet Sofred Consultants a pour objectif d’analyser le phénomène des échanges interentreprises, c’est-à-dire du troc de biens et de services entre entreprises par l’intermédiaire de plates-formes collaboratives sur Internet, en France, en Europe (Suisse, Belgique) et plus largement à l’étranger (Canada, États-Unis, Australie, Amérique du Sud). D'une part, elle mesure l’intérêt de ce type d'échanges pour les entreprises (offreurs et utilisateurs) et son potentiel de développement, d'autre part, elle propose des recommandations à destination des pouvoirs publics et des entreprises, et la mise en oeuvre d’expérimentations auprès de clusters déjà identifiés et intéressés.
 

 

Téléchargement :

Potentiel et perspectives de développement des plates-formes d’échanges interentreprises

 

© Direction générale des entreprises (DGE) 2014    Ce site utilise des cookies pour la mesure d'audience